Une longue absence

 Seuls et tristes... Photo joc

DEUIL-LA BARRE - Pendant l’absence des « euro » partis à Francfort, nous sommes restés à dix. L’avantage était de terminer les cours plus tôt, certains professeurs étant partis encadrer le voyage. Pendant les cours, les élèves les plus timides participaient, les autres étaient attentifs. 

Mais en EPS, les garçons étaient tous regroupés à gauche , et Zoloé et moi étions à droite. On souriait malgré la tristesse au fond de nous. Zoloé témoigne : «Ces dix jours ont été une catastrophe. … Le matin, je stressais de peur que ma camarade ne vienne pas et que je me retrouve toute seule.» 

Cinq élèves de 4e1 mangeaient à la cantine. Joël, Yohann et moi, nous nous se retrouvionssouvent seuls pour manger. Alors Yohann et Joël partaient squatter la table de Benoît et j’étais invitée par mes amies de 4e7. Mais cela n’était pas toujours simple. On attendait le retour des autres le jeudi. Mais Mme Massot a annoncé qu’ils ne reviendraient que le lendemain. Bonjour la déception…

Le vendredi 16, la 4e1 était à nouveau réunie. Tout le monde était content et les cours ont repris comme si cette longue absence n’avait jamais existé.


ang

1 commentaire:

zol. a dit…

Bravo pour ton article Angella!!