Une matinée salée-sucrée

Les laborantines aux gants blancs. Photo mag


DEUIL-LA BARRE - Le mercredi 20 février, en salle de chimie, les élèves européens et leurs correspondants ont eu une matinée pleine de surprises. 

Il leur avait été demandé d’apporter un échantillon d’un aliment qu’ils avaient choisi : brioche, légumes, fruits, céréales et d’autres encore. Ils ont découvert ce qui se cachait dans ces produits: lipides, glucides, eau, sucres lents et rapides… Ils ont aussi fait un test pour déterminer les endroits où la langue les ressentait. Il y avait des goûts salés, sucrés, amers, et acides.

Mais il y avait aussi des expériences à faire avec les échantillons de nourriture. L’expérience de l’eau était simple : il suffit de mettre du sulfate de cuivre anhydre sur l’aliment choisi et si elle devient bleue, alors il contient de l’eau. Une autre pour le glucide lent où il était demandé de mettre de l'eau iodée sur son échantillon et si celui-ci devient violet, c’est qu’il contient des glucides.

Pour les lipides, on frotte l’aliment sur un mouchoir en papier et on attend l’apparition d’une tache de gras plus ou moins voyante. Puis il faut passer le sèche-cheveux, ce qui permet de ne pas se tromper avec une tache qui disparaîtrait au séchage. Pour le sucre rapide, on doit mettre le produit dans un tube à essai, y verser de la liqueur de Fehling, puis le plonger dans l’eau bouillante. Si dans le tube la solution devient rouge brique, cela signifie que l’aliment contient bien des sucres lents. Plusieurs expériences ont été faites et la matinée était bien remplie de découvertes. Les élèves et leurs correspondants ont bien fait leur travail et le projet s’est plutôt assez bien passé.

maf

1 commentaire:

Anouk 3°1 a dit…

Expériences marrantes, intéressante, et enrichissante MDR :)